Championnat de France Minimes-Cadettes et Cadets : pas de réussite pour les creusotins

Cadets France

Photo : le podium Cadets

 

Ce vendredi 21 août, la 2ème journée des championnats à Les Pieux a commencé le matin par l’épreuve route réservée aux filles, minimes et cadettes. Course commune pour les 78 partantes avec 54,7 km à effectuer.

Aussitôt la Franche-Comté impose une allure rapide et on assiste à plusieurs chutes dès les premiers kilomètres. Océane Gauthey, notre seule creusotine, sera très rapidement en difficulté et avec le courage qui la caractérise, elle terminera 63ème à 20’26. La victoire revient à Célia Le Mouel du VC St Malo. A environ 10 km de l’arrivée, elle a attaqué juste pour durcir la course et finalement elle a profité du marquage des favoris et termine en solitaire. La 1ère Minime, qui d’ailleurs est une 1ère année, est Lou Berland de l’Entente Cycliste 3 M. Elle arrive pour la 2ème place à 26″ et se classe 6ème.

Représentant la Bourgogne, Laura Genetier du VC Charolais est 23ème à 1’21.

L’après-midi, c’est au tour des 142 cadets de s’élancer pour les 73,6 km menant au maillot tricolore. Là aussi, les premiers kilomètres s’effectuent à allure rapide et rapidement une échappée de 7 coureurs se forme et prend tout de suite 1’30. La Bourgogne tente bien de réduire l’écart, mais ne trouvant pas de renfort elle rentre dans le rang et l’écart passe à 3 mn.

La course est jouée et malgré quelques tentatives tardives du peloton pour revenir, l’échappée (qui n’aura perdu qu’un seul homme) se disputera la victoire. Celle-ci revient à Donavan Vincent Grondin (La Réunion) devant Guérand Le Pennec (Bretagne).

Théo Jusselin se classe 101ème à 8’37.

Classement des bourguignons

40 – Quentin Emorine (VS Mâcon) à 1’41

48 – Tanguy Quéré (CC Varennes-Vauzelles) à 1’41

60 – Florian Fattier (VC Tournus) à 1’41

77 – Maxime Spohr (VC Charolais) à 2’23

87 – Luca Campioni (SCO dijon) à 4’53

 

Et n’oublions pas, demain samedi à 14h30, la course Juniors hommes. Trois creusotins au départ : Louis Louvet, Quentin Jankowski et Antonin Gayvallet. Une Marseillaise « creusotine » serait le summum !

 

 

Avatar

Auteur:

Partager cet Article:

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *