Quentin Jankowski : « Je perds tout sur un incident »

Janko Montchanin

 

Au championnat de France Juniors sur route, Quentin figurait dans la bonne échappée, tout comme Théo Menant le futur vainqueur.

A une trentaine de kilomètres de l’arrivée, le commentateur signalait Quentin en difficulté. En réalité il était victime d’une crevaison…et ce n’était pas fini !

Voici ses propos recueillis par DirectVélo.com :

« J’ai pris la bonne échappée. On a vite vu que (Alexys) Brunel était le plus fort. Il est rentré très facilement sur nous et il a pris de gros relais. En plus, il y avait trois coureurs du Comité du Nord Pas-de-Calais. Du coup, personne ne voulait vraiment rouler avec eux. J’ai filoché pendant deux tours. Je me sentais vraiment bien mais malheureusement, j’ai été victime d’une crevaison. Je n’ai jamais pu rentrer sur la tête de course. J’ai donc été repris par le peloton. Ça roulait vraiment à bloc avec des gars comme (Tanguy) Turgis qui faisaient la course. Mais j’ai été victime d’une autre crevaison dans le final, au début de l’avant-dernier tour. La poisse totale ! C’est dommage car le circuit était vraiment pas mal. J’adore ce type de bosses. Je savais que c’était un circuit pour les attaquants, et j’avais réussi à prendre le bon coup. En n’étant pas le gars le plus marqué du groupe, je pense que j’aurais pu tenter quelque chose dans le final, surtout avec les très bonnes sensations que je pouvais avoir toute la journée.J’avais bien préparé ce rendez-vous. Je montais en puissance depuis plusieurs semaines, je me sentais très bien sur mes dernières sorties. J’étais à 100% pour ce Championnat de France, au top de ma forme, et tout s’est déroulé à la perfection en début de course. Mais je perds tout sur un incident…

 

Avatar

Auteur:

Partager cet Article:

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *