Bruno Chaignon nous éclaire sur le futur comité régional

BRUNOCHAIGNON

 

Alors que les nouvelles régions ont élus leurs représentants en décembre, la vie associative et fédérale doit s’adapter. La région Bourgogne-Franche Comté est précurseur dans la transition. Explications avec Bruno Chaignon, président de Creusot Cyclisme.

Bonjour Bruno, expliquez-nous l’impact des nouvelles régions sur les comités cyclistes.

« Comme tout le monde le sait, les régions changent et s’agrandissent. Aujourd’hui, on sait qu’il faut que notre nouvelle région ne compte qu’un seul comité. Aucun ordre n’a été réellement donné pour mettre en place ce changement, mais il est évident qu’il va falloir le mettre en place. »

En quoi les comités régionaux de Bourgogne et de Franche-Comté semblent agir intelligemment ?

« On s’est mis autour de la table et d’un commun accord, les deux comités ont décidé qu’il fallait anticiper la fusion. Plutôt que de devoir faire vite au début 2017, mieux vaut travailler en amont pour mesurer les difficultés, et mettre en place le meilleur système de fusion possible. »

Concrètement, comment cela se passe-t-il ?

« Dans chacune des régions, on prépare l’opération, il y a des groupes de travail qui se mettent en place, c’est un préambule. Il n’y a aucun point particulier qui est défini pour l’instant. Je fais partie du groupe de liaison Bourgogne (il y en a 2, un par comité), qui ne sont pas des gens élus, mais choisis par leur expérience et leur compétence. En ce moment on est en train de travailler sur le cahier des charges, et les deux comités de liaison vont se retrouver pour étudier un dossier de rapprochement. »

Quelles sont les prochaines dates importantes ?

« On a une réunion mi-février, qui porte sur l’aspect juridique et administratif. Ensuite il y aura des sous-commissions thématiques (associations, compétitions…) pour définir à quoi ressemblera le futur comité. »

 

Avatar

Auteur:

Partager cet Article:

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *